mercredi 6 juin 2018

[Swordpoint] AAR LEM 2018. Jour 1 "arrow storms"

J'ai participé ce week end au tournoi Swordpoint de la LEM.

Je jouais une liste du book médiéval : Swiss.
Voici sa description ;
- Une grosse unité de piquiers réunis en Gewaltuth.
- Une autre unité de piquiers.
- Une unité de hallebardiers close order.
- Une unité de hallebardiers close order réunis en Nachhut.
- Une unité de psilois avec Handgunner.
- Une petite unité d' arbaletiers montés.
- Une petite unité d'arbaletriers à pied avec la capacité embuscade.
- Une unité  de cavalerie très lourde.

Une très petite armée avec un seuil de rupture de 8 points.

J'arrivais la fleur au fusil au tournoi sans avoir fait de partie, c’était plus un prétexte pour me motiver sur la peinture et faire une visite à la LEM.

L'organisation était impeccable, petite feuille pour noter son déploiement avec des cases correspondant à une base, des règles spéciales de déploiement, de beaux décors déjà en place...

1ère partie contre une armée Late médiéval French, une armée en majorité d'archers.

Le terrain est bouché par un champs difficile et une grange impassable au centre,
A gauche coule une rivière avec un pont permettant le passage.
A droite une colline douce.

Je ne réfléchi pas vraiment et je me déploie afin de faire passer mes piquiers entre le champs et la colline douce. En effet, je ne peux pas me déployer à moins de 12" du bord droit.

 Je place mes hallebardiers face au champs, avec un rideau de psilois.
 Dès les premières flèches, les psilois abandonnent la lutte, bientôt suivi par les hallebardiers (12 au jet de fuite....)
 Le champs est un vrai calvaire pour mes troupes qui ne peuvent passer rapidement.
 A gauche, mes montés légers ralentissent le passage du pont.
 Alors qu'au centre, c'en est bientôt terminé de la première unité de piquiers.

Fin de la première partie, je n'ai pas réussi à contacter l'adversaire!!

2ème partie : On reprend les mêmes mais sur un autre terrain.

 Encore un terrain ou mes troupes ne vont pas pouvoir avancer, je choisi de masser la grande majorité des troupes sur ma gauche et je laisse deux unités à droite pour bloquer l'adversaire.
 Je me rue sur mon adversaire à gauche en me prenant quelques pertes.
 J'arrive même presque à lui prendre une unité de flanc.

Mais j'avais perdu le tour d'avant à cause des deux unités placées a droite qui n'ont pas tenu au moral dés les premiers tirs....

3ème partie : Contre une armée de japonais ! encore des archers avec en plus des cavaliers légers et lourds d’élite.

 La bataille se déroule près de la table de démo ou trône ce magnifique château.
 Le terrain est dégagé à gauche, alors je me déploie derrière la colline douce et j'abandonne la droite.
L'armée japonaise est magnifique !
 Forcement pendant que j'avance à gauche, à droite, les cavaliers japonais avancent...
 Ma cavalerie chasse les cavaliers legers pendant que mes piquiers viennent impactés les samourais.
 Au centre, les hallebardiers subissent énormément de tirs et dérouteront bientôt.
 Je n'arrive pas à percer à gauche et les "momentum" me manquent.
 Le Gewalthuh fini par dérouter sans avoir pris la moindre perte et sans prise de flanc, il entraîne tout l'armée avec lui.

Après cette première journée de jeu, je commence à comprendre la mécanique du jeu et mes erreurs grossières lors des avancés.
Mais je n'ai pas vraiment le choix, les arcs portent à 24", autant dire que si je n'avance pas,  c'est perdu....





4 commentaires:

  1. Commentaires très sympa et justes.
    Les joueurs anglais conviennent que la règle devrait moins avantager les tirs.
    A cela ajoutons que la malchance aux dés n'a rien arrangé !
    Mais tous ont convenu que le commandant avait un fairplay des plus agréable.
    Général français.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci,

      Je pense qu'on peut limiter l'influence des tirs malgré tout,quand à la chance, j'en ai eu beaucoup plus lors des dernières parties :).
      Je développerais plus à la fin.

      Supprimer
  2. C'est sur que la régke favorise énormément les tirs surtout aux gains de momentum !
    Il existe cependant quelques unités resistantes comme les pavisiers par exemple !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai vu cela, ca me donne des pistes pour une futur liste...

      Supprimer